Réhabilitation de l’ancienne raffinerie de Frontignan Un chantier hors norme !

Participer à la construction de la ville de demain en réaménageant les 11 hectares du site de l’ancienne raffinerie Mobil de Frontignan, c’est l’objectif de l’opération de réhabilitation environnementale supervisée par Antea Group. Les travaux engagés par Séché Eco Services sur ce site proche du littoral et à proximité du centre-ville se révèlent être un défi technique pour les 4 prochaines années.

 

Une tente de confinement aussi grande qu’un terrain de foot

De par son histoire, et en particulier le bombardement de la seconde guerre mondiale, le site présente des résidus d’hydrocarbures dans le sol, sources de nuisances olfactives dès lors que sont réalisés des travaux de terrassement. Afin de prévenir le maximum de désagréments pour les riverains et de rendre le terrain compatible avec les usages futurs, le défi technique qui a été lancé aux équipes d’Antea Group et de Séché Eco Services était de taille : trouver une solution pour réaliser les travaux tout en confinant les odeurs et limiter les nuisances pour les communautés environnantes.

Après une phase de tests menés sur une durée de 7 mois, la solution technique a été définie : une tente gonflable mobile de 50 x 120 mètres pour réaliser les opérations de terrassement sous confinement. L’air intérieur sera aspiré et traité en continu pour éviter les émanations d’odeurs. Au cours du chantier, la tente sera déplacée 17 fois sans être démontée afin de réaliser les travaux sous confinement sur la majeure partie du terrain.

Depuis le mois d’août, les équipes ont assemblé les différents éléments composant la structure de cette immense tente de 60 tonnes, pour un gonflage réalisé fin octobre.

En complément, une deuxième tente de stockage de 40 x 100 mètres a été aménagée, sous laquelle des terres et matériaux excavés seront criblés et chargés dans des semi-remorques pour évacuation en filières de traitement adaptées.

Les bétons et blocs calcaires triés directement dans les fouilles ou criblés dans la tente de stockage seront dirigés vers un concasseur afin de pouvoir les réutiliser rapidement sur site.

Il est prévu de terrasser 165 000 m3 de terres dont plus de 80 000 m3 seront évacués. Les terres excavées réutilisables, les refus de criblage conformes aux critères de gestion et les bétons concassés serviront à remblayer une partie des excavations en complément de matériaux propres provenant de carrières.

Des contraintes techniques fortes
Les équipes ont également dû répondre à des contraintes techniques supplémentaires. En raison de la présence de la nappe souterraine à partir de 2 mètres de profondeur, il est nécessaire de mettre en place un système de pompage dans les fouilles et d’acheminer les eaux pompées vers une unité de traitement également construite spécialement pour l’opération.

Le site ayant été bombardé lors de la deuxième guerre mondiale, les opérations consistent également à sécuriser les travaux en recherchant les éventuels objets à risque explosif. L’expertise des équipes de Séché Eco Services et d’Antea Group a permis de définir et dimensionner les solutions avec, notamment, des spécialistes des risques pyrotechniques.

Prévenir et limiter les nuisances
Situé au cœur d’ensembles immobiliers, le chantier a été pensé et organisé en intégrant cette importante dimension humaine de proximité. De nombreuses actions visent à prévenir et réduire les nuisances induites par ce type d’opérations. Ainsi, un réseau de nez a été mis en place afin d’intégrer les riverains à la démarche d’amélioration continue qui sera portée par les équipes tout au long de l’opération. Certaines phases des travaux ne seront réalisées que lorsque les conditions climatiques seront favorables.

« C’est un grand plaisir en tant que Maire de Frontignan la Peyrade d’assister au début de cette opération d’envergure. L’aménagement d’un terrain de 11 hectares situé en plein cœur de ville est une véritable opportunité pour développer et redynamiser la commune, et s’inscrit dans la dynamique
que nous portons pour notre ville depuis plusieurs années, dynamique de grands projets et d’actions au quotidien pour améliorer le cadre de vie des habitants » a déclaré Michel Arrouy, Maire de Frontignan la Peyrade et Conseiller Communautaire.

Suite à ces travaux, un site multi-activités verra le jour, avec un pôle d’échanges multimodal en cours d’étude, un parking pour le futur cinéma et une zone d’activité pour des entreprises tournées vers la transition écologique.

« Nous avons à cœur d’accompagner toutes les parties prenantes dans la gestion environnementale et l’aménagement des anciens sites industriels, dont nous assurons la remise en état environnementale. Nous travaillons pour cela aux côtés des services de l’Etat et en concertation avec les acteurs sur le territoire pour définir les travaux de réhabilitation environnementale à effectuer sur le site de l’ancienne raffinerie Mobil. Ce site de Frontignan est un exemple parmi d’autres de ce type d’activité environnementale, qui témoigne de l’engagement du groupe Esso comme acteur responsable » a déclaré Hervé de Gréef, responsable Environnement Esso.

 


Le chantier en chiffres

  • 11 hectares
  • 165 000 m 3 de terres à excaver, dont plus de 80 000 m 3 à évacuer
  • 50 m x 120 m : dimension de la tente de confinement
  • 60 tonnes : poids de la tente
  • 50 millions d’Euros : coût de l’opération porté par Esso
  • 70 intervenants en phase de démarrage et 40 en phase d’exécution