+deFIRN 2024 – Les balades et rencontres à venir

Balades littéraires, ateliers, soirée noire, etc., le Festival International du Roman Noir / FIRN c’est toute l’année à Frontignan la Peyrade et son territoire. En attendant la 27e édition du festival qui se déroulera du 24 au 26 mai 2024 au lycée professionnel Maurice-Clavel, allez à la rencontre des auteur.ices qui animent cette nouvelle saison ! Des moments rares et humains à partager sans modération.


+deFIRN : BALADES LITTÉRAIRES

Une façon, exceptionnelle et intime, de rencontrer une œuvre, un.e auteur.e et un territoire : partez en balade littéraire sur le bassin de Thau et ses environs avec les meilleurs romanciers du moment. À pied, à vélo, à moto, en bateau, en ville, dans les vignes ou sur les étangs, dans la garrigue ou sur des friches industrielles, vous embarquez pour une promenade de quelques kilomètres, ponctuée de lectures par les auteurs puis d’une dégustation des produits du terroir en circuit court et d’une séance de dédicace. Une expérience à ne pas manquer !

SAMEDI 10 FÉVRIER 2024 – BALADE LITTÉRAIRE AVEC CHRISTIAN ASTOLFI

Les faits : Balade littéraire pédestre d’environ 1,5 km dans les abords et sur le périmètre du port régional Sète-Frontignan.

Le lieu : Créé en 1666 sur les communes de Sète et Frontignan, plus grand port à vin du monde au 19e et 20e siècle, le port Sud de France est aujourd’hui une entité qui fédère trois ports : un port de plaisance de 815 postes, un port de pêche au trafic de 1.800 tonnes annuelles et surtout un port de commerce fort de 5,6 millions de tonnes de marchandises et 250.000 passagers, notamment vers le Maghreb. Véritable « port dans la ville », son activité génère 1700 emplois directs, essentiellement à terre, constituant une communauté portuaire particulièrement active mais aux métiers méconnus du grand public.

Le coupable : Né à Toulon, vit à Marseille, ouvrier charpentier tôlier sur l’Arsenal maritime, devient ensuite CPE en collège et lycée après des études d’ergonomie. Son attention aux jeunes décrocheurs le conduit à créer, en 2014, le lycée des possibles. Dès son premier roman – Les tambours de pierre (édition La chambre d’échos, 2007) -, il s’attache à faire entendre avec concision et mélancolie la voix des humbles et le son de leurs corps confrontés au travail puis à la maladie. De leur monde emporté (prix France Bleu/Page des libraires 2022) est un formidable roman sur la mémoire ouvrière – ici celle des chantiers navals de la Seyne-sur-Mer – et sur le scandale de l’amiante, redonnant définitivement un nom et un visage aux invisibilisés des premiers licenciements de la désindustrialisation au début des années 80 en France. 

Les preuves : « Et puis il y avait mes mains. Mes mains d’ouvrier. Mes mains rêches comme du papier abrasif. Mes mains frottées avec de la farine de bois et de silice – seul moyen d’éliminer véritablement la graisse qui incrustait leur peau. Mes mains qui en un rien de temps avaient pris un coup de vieux. Râpées, nervurées, abîmées, à force de les cogner contre les arêtes vives, de les tordre comme un linge à essorer, de les faufiler, anguilles de chair, entre les pièces saillantes, jusque dans les anfractuosités de la Machine. » (Le bruit du monde, 2022 / Pocket, 2023)

+deFIRN : NUITS DE LA LECTURE

Le FIRN n’a de cesse de formuler des idées originales afin de rendre le roman noir plus accessible. Et depuis 2020, il a fait de la lecture à haute voix une priorité. En formant des lecteurs qui intègrent la Brigade d’Action Livre et Lecture Engagée (BALLE) et animent ensuite des balades fluviales électriques lors du festival, ou des interventions dans les écoles, tout au long de l’année. En formant également des élèves de 2nde du Lycée Professionnel Maurice-Clavel afin qu’elles interviennent auprès de scolaires, de jeunes enfants ou des personnes isolées. Et en proposant des temps forts qui redisent l’importance de la parole de l’auteur et la remettent au centre de la Cité.

Pour les premiers rendez-vous 2024 ouverts au public, organisés dans le cadre des Nuits de la lecture, Hervé Le Corre et Jérôme Leroy proposent une Soirée noire avec des lectures croisées accompagnées d’accords mets et vins, le 19 janvier, puis, le samedi 20 janvier, rendez-vous autour d’une lecture musicale avec Michèle Pedinielli accompagnée de Marcel Bataillard.

VENDREDI 19 JANVIER 2024 – SOIRÉE NOIRE

L’année 2024 s’ouvre donc par un moment unique : une dégustation en accords mets et vins. Votre 6e sens va être mis en éveil puisque dans le noir complet, la dégustation sera accompagnée de lectures croisées à haute voix par deux maîtres du roman noir, Hervé Le Corre (Qui après nous vivrez, Rivages 2024) et Jérôme Leroy (Histoire de la fille qui ne voulait tuer personne, Syros 2023) …

Après le succès rencontré en 2023, au son des voix de Claire Favan et Céline Denjean, tout juste éclairées par une douce lumière, lisant des passages de leur livre à tour de rôle, plus d’une cinquantaine de personnes vont cette année encore pouvoir participer à cette expérience et déguster, dans la pénombre d’un lieu mystère, les accords mets-vins, issus de la collaboration du restaurant In-Fine et du caviste le Flaconneur.

Le FIRN, ce n’est pas uniquement du polar et du roman policier ! C’est aussi de l’imaginaire !

Hervé Le Corre (Grand prix de littérature policière 2009) et Jérôme Leroy (Grand prix de l’imaginaire 2022), deux pointures de la littérature française, partageront avec vous, dans une ambiance unique, des passages de leurs dernières romans, trois dystopies « Qui après nous vivrez » (Rivages Noir), « Vivonne » (La Table Ronde/Folio SF) et « Histoire de la fille qui ne voulait tuer personne » (Syros Jeunesse).

Ses vers détournés de François-Villon seront repris au lendemain de la Soirée noire, à l’occasion de la lecture musicale performée par Michèle Pedinielli.

Et toujours pour faire rayonner le FIRN et en faire profiter un maximum de personnes sur l’entièreté du territoire, Jérôme Leroy animera dans la foulée, le samedi 20 janvier, un atelier d’écriture à la médiathèque La Fabrique à 10h et une rencontre/dédicace à la librairie La Grande Sauterelle de Marseillan à 16h.

Hervé Le Corre, quant à lui, sera à Lunel le samedi 20 janvier, pour une rencontre/dédicace à la librairie AB à 19h.

 

SAMEDI 20 JANVIER 2024 – LECTURE MUSICALE

Figurant parmi les nouvelles voix remarquées du polar en France, Michèle Pedinielli marque son retour en terre muscatière, pour une résidence de création à Frontignan la Peyrade, en collaboration avec Sète Agglopôle Méditerranée, la médiathèque Montaigne et le Conservatoire à rayonnement intercommunal Manitas de Plata. Rencontre en partenariat avec la librairie La Plume Bleue.

Lecture musicale par Michèle Pedinielli (La patience de l’immortelle, L’Aube 2021) et Marcel Bataillard (I Burtuoni). Vous croyez connaître la Corse ? L’autrice vous en dévoile les aspects les plus noirs tandis que le musicien les chante en revisitant les polyphonies. Un voyage d’une grande beauté.

Samedi 20 janvier – 20h15 Entrée libre sur inscription. Auditorium, Médiathèque Montaigne