Pluie – inondation

Chaque année, dès début septembre, des épisodes cévenols peuvent se produire. Comme l’ensemble des communes des 15 départements de l’arc méditerranéen, la Ville de Frontignan la Peyrade est concernée par la campagne de prévention « pluie-inondation » conduite par le ministère de la transition écologique et solidaire afin de sensibiliser chacun sur les bons comportements à adopter.

Baptisée « Pluie-inondation : les 8 bons comportements en cas de pluies méditerranéennes intenses« , cette campagne a pour objectif d’expliquer les conditions des épisodes méditerranéens, leurs conséquences en termes de précipitations, de ruissellement et d’inondation, ainsi que les dispositifs de vigilance et les comportements individuels qui sauvent.

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forme concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

Liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de la Méditerranée, ces épisodes pluvieux peuvent générer de violents orages, parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégie en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques d’épisodes cévenols sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude est également un élément concourant à l’intensification de la convection. Ces épisodes peuvent apporter plus de 200 litres/3m2 en une journée, soit environ le tiers des précipitations annuelle en région Parisienne.

La Ville de Frontignan la Peyrade (déjà soumise à un Plan de Prévention des Risques Inondations) est, de par sa situation géographique, concernée par ce dispositif de prévention et incite les Frontignanaises et les Frontignanais à adopter les bons réflexes.

👉 www.pluie-inondation.gouv.fr
👉 #pluieinondation sur les réseaux sociaux
👉 @Min_Ecologie sur Twitter

Vigicrues : comment ça marche ?

Le réseau de prévision des crues assure une veille hydro-météorologique permanente sur l’ensemble des cours d’eau surveillés par l’État. Les prévisionnistes définissent la vigilance et établissent des prévisions pour les 24 heures à venir, en expertisant les donnée météo transmises par Météo-France et les données hydrométriques issues des stations de mesure ou des jaugeages réalisés par les hydromètres du réseau VIGICRUES.

La vigilance crue est fondée sur les mêmes principes que la vigilance météorologique produite par Météo France. Son objectif est d’informer le public et les acteurs de la gestion de crise du niveau de risque de crues survenant sur les cours d’eau principaux surveillés par l’État. Elle est destinée au grand public et aux pouvoirs publics qui déclenchent l’alerte lorsque cela est nécessaire et mobilisent les moyens de secours.

Chaque cours d’eau visible sur la carte de vigilance est divisé en tronçons. Chaque tronçon est affecté d’une couleur ; vert, jaune, orange ou rouge selon le niveau de vigilance nécessaire pour faire face aux dangers liés aux inondations susceptibles de se produire dans les 24 heures à venir.

👉 www.vigicrues.gouv.fr