Frontignan la Peyrade en action pour l’égalité des femmes et des hommes

Officialisée par l’ONU en 1977, la Journée internationale des droits des femmes est l’occasion pour tous de célébrer l’évolution des droits des femmes et de poursuivre le combat en faveur de l’égalité. Frontignan la Peyrade signataire de la charte Européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, multiplie chaque année actions concrètes et temps symboliques pour faire progresser cette cause chère aux yeux des élu.e.s.

Les progrès enregistrés en matière des droits des femmes (en parallèle parfois à des reculs) sont le résultat de nombreux combats, à l’initiative de mouvements féministes, politiques, citoyens, syndicaux et parfois de personnalités emblématiques. Si, en Europe et aux États-Unis, au début du XXe siècle, les premières manifestations visaient les conditions de travail, le droit à l’éducation des filles, le droit de vote puis, plus tard, le droit à la contraception et à l’avortement, elles visent désormais, plus simplement, à l’égalité homme – femme, dans tous les domaines (sportif, professionnel, sanitaire, social, culturel, etc.), et dans le monde entier. En effet, dans nombre de pays, le combat féministe est d’abord celui du droit des femmes à disposer de leur corps, de leur dignité et de leurs libertés élémentaires.

La Ville de Frontignan la Peyrade participera activement à la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars et au-delà entend bien faire vivre l’action en faveur de l’égalité des sexes et de la lutte contre les discriminations sexistes tous les autres jours de l’année. Dans cet esprit, le 14 mars, le 2e café des langues se penchera sur les droits des femmes en Europe, avec notamment l’intervention de Michel Julien et Marria Zhuchkina de la maison de l’Europe, en présence de l’Italienne Luisa Bussu et le Portugais Filipe Rocha, jeunes volontaires européens qui vont passer 8 mois à Frontignan.

Journée du 8 mars 2019

Deux expositions pour mettre en lumière celles qui œuvrent en faveur des droits des femmes et de l’égalité et un conte féministe créé par des jeunes seront présentés à l’Espace Kifo, avenue des carrières, le 8 mars à partir de 18h.

Exposition : 7 femmes (extra)ordinaires

Les portraits de ces 7 femmes « ordinaires » qui ont joué un rôle « extraordinaire » dans l’histoire de leur pays.

Parmi elles vous connaissez Simone Veil, mais connaissez-vous : Anna Sandström, Joséphine Kulea, Engy Ghozlan, Eva Cox, Elisabeth Selbert, Thérèse Sita Bella ?

Si vous savez que Simone Veil a porté la loi qui a autorisé l’interruption volontaire de grossesse, vous apprendrez avec cette exposition ce qu’Anna Sandström, pédagogue féministe suédoise à la fin du XIXe siècle, ou Joséphine Kulea féministe kényane qui cherche à protéger les filles mineures des mutilations sexuelles et du mariage forcé et les 4 autres femmes présentées… ont fait pour la cause des femmes.

Cette exposition créée par des femmes fréquentant l’espace solidaire Muhammad-Yunus a pour objectif de présenter le parcours de ces 7 femmes et au travers elles de rappeler l’historique de la lutte pour les droits des femmes. C’est aussi l’occasion pour ces Frontignanaises de s’exprimer autour de ces sujets d’actualité, de s’investir dans la réflexion et l’évolution de la condition féminine. Le montage de l’exposition aura éventuellement pu permettre de proposer un espace de discussion autour de sujets sensibles tels que les violences faites aux femmes.

Exposition photographique de Miranda de Platas : Jouteuses

Née en 1973 dans le Nord de la France, Miranda de Platas, de son vrai nom Valérie Crepin vit et travaille aujourd’hui à Sète. Photographe amateur, son travail documentaire s’articule autour du corps de la femme, sa représentation et ses combats. Après une série remarquée sur le catch féminin, elle a découvert la formation d’un groupe de jouteuses. Des femmes qui débarquaient dans un monde d’hommes, il n’en fallait pas plus pour attiser sa curiosité et son œil esthète et revendicateur. (…) Ainsi lors du tournoi des « Ventres bleus » à Frontignan pendant la Saint-Louis 2018 s’est-elle invitée dans les tribunes pour poser un regard sans fard et bienveillant sur ces femmes déterminées et passionnées qui vibrent sur la tintaine.

Vernissage de l’exposition sur les joutes féminines : « Jouteuses » de la photographe Miranda de Platas en sa présence ainsi que celle de jouteuses du bassin de Thau.

Une visite guidée par la photographe et avec des jouteuses, sous forme de reportage radio par les élèves du collège Simone-de-Beauvoir aura lieu le 11 mars au matin.

👉 Vernissage des expositions à 18h30. Les deux expositions se tiendront jusqu’au 22 mars aux horaires d’ouvertures de l’espace Kifo. Les lundis, mardis, jeudis et vendredi de 16h à 19h et le mercredi de 14 à 19h.

Conte : Les droits des femmes, ça conte !

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes des jeunes kif.euses.eurs ont concocté un fabuleux conte qui sera délivré avec des costumes réalisés pendant les vacances par un atelier couture de l’espace de vie sociale Albert-Calmette. Une soirée pleine de bonne humeur et d’humour qui se conclura par un moment convivial autour d’un apéritif préparé par d’autres usagers de l’espace de vie sociale Albert-Calmette.

👉 Conte de 19h à 19h45