Port de plaisance

Le port de plaisance de Frontignan aligne ses anneaux entre mer et étangs, dans un lieu privilégié. Entourées de petites résidences et de restaurants, gardées par la capitainerie, 600 places sont disponibles, dont 60 pour l’escale. L’accueil des bateaux jusqu’à 18 mètres est possible. Les plaisanciers y trouvent les infrastructures modernes, mais à taille humaine, sur la façade méditerranéenne.

Débutée en 1979 et terminée en 1982, pour un total de 15,8 millions de Francs (2,4M€), la création du port de plaisance a largement contribué au développement du quartier de la plage et à l’attrait touristique de la commune, classée Station de tourisme depuis 2015. D’abord géré par la commune puis par le SYMOCA (réunissant Conseil Général de l’Hérault, chambre de commerce de Montpellier, communes de Mauguio et de La Grande-Motte), devenu SYMOCAF avec l’adhésion de Frontignan en 1982, le port, alors lourdement endetté, revient en gestion municipale en 1996.

Jeune et performant

Avec un règlement et une grille tarifaire mieux adaptés, puis la création d’un comité des usagers permanents du port/CUPP et du conseil portuaire, le port de plaisance, placé sous Pavillon bleu depuis 20 ans, affiche un taux de remplissage de 100%, ainsi qu’un budget sain et équilibré.