Budget municipal

Lors du conseil municipal du mardi 15 mars 2022, consacré à l’examen du budget de l’année écoulée et au vote de celui de l’année à venir, Caroline Sala, maire adjointe déléguée aux finances, a réalisé une présentation simple claire et intelligible, loin des interminables lectures de colonnes et de chiffres. Une synthèse appuyée par un diaporama tout aussi didactique que vous retrouverez ci-dessous :

➡️ Les chiffres du budget 2022

⬇️ CLIQUEZ POUR DÉCOUVRIR LE BUDGET PRIMITIF 2022

 

➡️ Retrouvez la présentation du budget en vidéo

 

Intervention Budget Primitif 2022
Conseil municipal du mardi 15 mars 2022

Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade
Cabinet du maire/Com/SA

Chers collègues, chers concitoyennes et concitoyens,

Merci à Caroline pour sa présentation toujours aussi professionnelle, pédagogique, concise et limpide.

Comme nous avons pu le dire, le budget primitif que nous présentons pour l’année 2022 se veut ambitieux, réaliste et réalisable.

Il témoigne du travail colossal qui a été réalisé, en quelques semaines seulement, par les élus, la direction générale, la direction des finances et les directeurs des services municipaux. Un travail en parallèle d’un contrôle en cours de la Chambre Régionale des comptes et qui nécessite, comme vous pouvez vous en doutez, beaucoup de temps et d’énergie.

Ce contrôle sur les années 2016 à aujourd’hui est un contrôle classique que la CRC effectue pour toutes les collectivités locales et pour lequel j’ai demandé à l’administration d’être pleinement disponible pour transmettre tous les documents sollicités.

C’est pourquoi je salue leur grande ouverture, leur collaboration ainsi que leur disponibilité pour avoir réalisé, dans des délais et un cadre contraints, cet exercice budgétaire qui trace les bases d’une année qui s’annonce stimulante et représentative des années à venir.

Un Budget primitif est un acte fondateur. C’est la validation de notre feuille de route pour les 12 mois à venir à Frontignan la Peyrade. Il doit nous permettre d’assurer le
développement cohérent du territoire, favoriser la vitalité de notre collectivité,
fournir des services municipaux de qualité et maintenir les équipements et les infrastructures publics en bon état, voire les améliorer.

Au-delà des dépenses imposées par la réglementation, l’évolution des normes, le poids de l’histoire, l’état de notre patrimoine et les engagements contractés par les municipalités antérieures, le budget exprime en chiffres la stratégie de l’équipe municipale en charge des affaires et se doit de refléter les valeurs auxquelles nous sommes attachés :

Valeurs de soutien à l’éducation et aux activités associatives, valeurs de promotion de tous les sports, valeurs de modernisation du cadre de vie, valeurs de préservation de notre environnement, valeurs de soutien au travail et à l’activité économique par l’investissement, valeurs de respect des personnes et de solidarité envers les plus fragiles, attachement à ne pas laisser à ceux qui viendront après nous une dette insupportable.

Nos marges de manœuvre et de décision sont étroites, enserrés que nous sommes entre des dépenses obligatoires, des charges nouvelles et des ressources parfois en baisse. C’est ce que l’on appelle « l’effet ciseaux ».

Dans ce cadre, le budget 2022 a fait l’objet d’arbitrages difficiles, tout en respectant les critères et les valeurs que je viens d’exposer.

A la différence de l’Etat qui présente chaque année un budget déficitaire de plusieurs dizaines de milliards d’euros, le budget des collectivités se doit légalement d’être en équilibre, avec un niveau de recettes et de dépenses équivalent.

Ce budget 2022 que nous vous proposons à hauteur de 59,1 millions d’euros, nous l’avons voulu clair, lisible, efficace et proche des Frontignanais et Lapeyradois !

C’est un budget placé sous le signe de l’ambition et de la cohérence.

Il répond plus que jamais à notre méthode initiée depuis le début du mandat : moderniser et rationnaliser nos méthodes de fonctionnement ainsi que notre administration pour améliorer le service rendu et créer les conditions de réussite pour l’avenir de notre territoire, de nos enfants et petits-enfants.

Il s’en dégage donc quelques grands axes forts que je souhaitais ici vous exposer, chers collègues, car lorsqu’on parle de transparence et de responsabilité, c’est toujours mieux de le démontrer en actes.

Si je devais résumer notre budget pour cette année, je vous donnerais ces quelques mots clés : Impôts identiques, fonctionnement responsable, dette maitrisée et haut niveau d’investissement.

Dans un contexte difficile de crise sanitaire, économique et sociale, nous n’augmentons pas les impôts et nous maintenons un haut niveau de service public, avec 40,583 millions d’euros consacrées au fonctionnement pour nos écoles, nos équipements sportifs et publics, chauffer et entretenir nos installations, mettre en place nos actions et dispositifs au services de la population, faire vivre les dispositifs de démocratie participative, mener les actions de préservation de notre environnement et rémunérer les agents communaux.

Avec le même niveau de services rendus, c’est un budget de fonctionnement en baisse de 1,1% par rapport à 2021. Cette dynamique de baisse du budget de fonctionnement est importante car elle permet de dégager les marges de manœuvre nécessaires pour les investissements d’avenir.

Elle s’explique principalement par les importants efforts effectués par notre administration, conduite par le directeur général des services Jean-Marc Baudin, qui a engagé une profonde réorganisation administrative ainsi que d’importants chantiers de rationalisation, de mutualisation, avec davantage de transversalité et de recherche permanente de financements et de solutions pour baisser la facture finale de la ville.

Je pourrais continuer avec bien d’autres mesures qui ont été prises à l’exemple de l’optimisation de la fonction achat ou des mesures de réduction des dépenses énergétiques, mais vous pourrez les retrouver en détail dans le ROB que nous avons exposé le mois dernier.

Afin de préparer au mieux l’avenir du territoire et ne pas laisser une dette trop lourde aux générations à venir, nous avons pris la décision sur ce budget 2022 de consacrer plus de 6 millions d’euros au remboursement de la dette et à ses intérêts. C’est un effort conséquent mais indispensable si nous voulons donner les meilleures chances de réussite pour le développement de notre territoire. Cela représente un effort supplémentaire de 1,2 millions d’euros par rapport à l’année dernière.

Enfin, pour l’investissement, ce sont 18,5 millions d’euros qui sont mobilisés pour aménager et équiper en infrastructures modernes notre territoire.

Au-delà des 5,6 millions d’euros consacrés au remboursement de la dette, ce sont 9,8 millions d’euros qui sont investis cette année dans notre commune pour permettre la réalisation de grands projets, d’aménagements structurants et des travaux de voiries et d’entretiens indispensables.

La liste n’est pas exhaustive mais je peux évoquer ici :

  • Les travaux dans les écoles et les équipements sportifs et culturels, avec notamment de nouveaux éclairages pour de nombreuses infrastructures sportives
  • La rénovation des anciens locaux du centre de tri postal pour y accueillir les Archives municipales
  • La rénovation de la salle de l’Aire avec le lancement des études cette année
  • Le déménagement du hangar des services techniques à San Remo Pesca
  • La restructuration partielle des ateliers des services techniques
  • La rénovation de l’Hôtel de ville
  • La mise en accessibilité des établissements recevant du public,
  • En partenariat avec Territoire 34 :
    • La requalification du cœur de ville en matière d’habitat, d’espaces publics, de commerces et de façades
    • Le lancement des travaux du pôle de loisirs qui comprendra un cinéma 4 salles, un restaurant et un nouveau parvis, ainsi que la création d’une passerelle de franchissement du canal entre le quai Voltaire et le site Exxon Mobil
  • L’achèvement et la réalisation d’un parking à la Zac des Pielles, après avoir livré le parking des Républicains espagnols en 2021
  • Le lancement des études pour la réalisation d’un Pôle d’Échanges Multimodal sur le site Exxon Mobil et les âpres négociations avec l’État, la Région et SNCF
  • Le lancement des travaux du BUC 7 dans sa section comprise entre Barnier et Schweitzer
  • Des actions d’aménagement voirie importantes avec plus de 1,3 millions d’euros consacrés au plan actions voiries de la commune. C’est presque 1 million d’euros supplémentaire par rapport à l’année dernière
  • La rénovation du parc de chaufferie et de climatisation
  • La création d’un nouveau site Internet avec de nouveaux services en ligne ainsi qu’une procédure avancée pour la dématérialisation des courriers et des procédures
  • L’extension et la rénovation de l’éclairage public avec une évolution progressives vers un parc en led, moins énergivore et plus économique.

En parallèle, la concertation du PLU pour sa révision est lancée jusqu’à la fin de l’année 2022 afin de permettre à chacun de nos concitoyens de s’exprimer et d’émettre des observations sur l’aménagement et les contraintes de notre territoire pour construire le Frontignan la Peyrade de demain.

De nombreux partenaires nous accompagnent dans la réalisation et le financement de ces nombreux projets avec notamment l’État, la région, le département et Sète Agglopôle Méditerranée. L’intercommunalité prévoit d’ailleurs dans son rapport d’orientation budgétaire, présenté le mois dernier, la réalisation d’importants travaux sur les réseaux d’eaux pluviales ainsi que le lancement des travaux d’une nouvelle piscine intercommunale dans notre ville d’ici la fin du mandat.

Vous l’aurez compris, à travers ce budget ambitieux et réaliste, les projets ne manquent pas pour répondre aux objectifs fixés par notre municipalité afin de continuer à :

– penser un aménagement durable de notre territoire, qui préserve notre biodiversité et notre environnement,

– favoriser l’accès à la culture et au sport pour tous,

– innover pour développer la participation citoyenne,

– faire rayonner notre territoire et attirer les touristes, plaisanciers ainsi que les porteurs de projets,

– faire vivre nos valeurs de solidarité et d’humanisme, notamment avec un soutien accru à nos seniors, à nos jeunes et à nos enfants.

Plus que jamais nos concitoyens ont besoin de l’action de notre municipalité comme le territoire a besoin d’une vision d’avenir pour continuer d’avancer et faire de Frontignan laPeyrade une ville dynamique et agréable à vivre.

Ce sont ces quelques données que je souhaitais porter à votre connaissance, chers collègues et chers concitoyens, dans le cadre de notre débat annuel budgétaire.