Réouverture des plages : le Préfet décide qu’il va falloir encore patienter

Dans le cadre du déconfinement progressif depuis ce lundi, la réouverture des plages était à l’ordre du jour des décisions attendues du Préfet. La Ville a proposé une réouverture en 3 temps, dont le premier concernant les Aresquiers pour ce week-end. Mais le Préfet en a décidé autrement.

En lien avec le calendrier des travaux de protection du lido de Frontignan, qui se déroulent du côté du port et de l’Entrée et rendent les plages de ces secteurs impraticables pour l’instant, la Ville a sollicité le Préfet pour une réouverture de ses plages en 3 temps : tout d’abord la plage naturelle des Aresquiers, souhaitée par la Ville dès ce week-end, puis celles du Grau et du port rive Est, à compter du 21 mai et enfin la rive Ouest et Entrée pour le 15 juin.

Mais le Préfet a fait le choix de ne pas ouvrir les plages naturelles du littoral héraultais, parmi lesquelles les Aresquiers, au motif de leur importance environnementale.

Tout aussi soucieuse du respect de ce trésor écologique où humains, faune et flore se rencontrent, la Ville demande toutefois dès à présent que cette décision soit mieux expliquée et réinterrogée pour le week-end prochain, date à laquelle elle souhaite également voir les plages de la Bergerie, du Grau et du port Est à nouveau accessibles aux habitants.