Renouvellement des conseils de quartiers

VISITE_CONSEIL_QUARTIER_STMDu 8 au 20 février, des assemblées générales ouvertes à tous vont permettre de renouveler les 11 conseils de quartiers, dont le premier mandat de 3 ans se termine. Pour les rejoindre, il suffit d’avoir au moins 14 ans et de s’intéresser à la vie de son quartier !

Dès mardi, ce sont pas moins de 11 assemblées générales qui font se dérouler dans tous les quartiers de la ville, pour désigner les nouveaux membres des conseils de quartiers et en élire les présidents, avant que tous soient réunis, le samedi 24 février, en présence du maire Pierre Bouldoire et de chaque élu référent de quartier.

Dans le même esprit de concertation et de participation active qui a animé leur création par la Ville, les modalités de désignation ont été choisies par les conseils de quartiers eux-mêmes.

Pour participer, il suffit d’avoir au moins 14 ans, de résider dans le quartier et de faire, bien sûr, acte de candidature avant ou lors de l’assemblée générale.

Alors qu’elle n’est pas soumise à l’obligation légale qui concerne les villes de plus de 80 000 habitants, Frontignan la Peyrade, soucieuse d’associer les habitants aux projets et à la vie au quotidien de leur quartier, a mis en place les Conseils de quartiers en 2014, composés de 15 personnes au minimum et 35 au maximum, et doté d’un budget participatif de 3000€. Ils participent également à la commission extra-municipale des festivités et à l’Observatoire citoyen de la tranquillité publique, mis en place fin 2017.

Sur ce premier mandat qui s’achève, les conseils de quartiers ont réunis quelques 270 membres, qui ont porté près de 500 propositions auprès des services de la Ville, notamment dans le domaine du cadre de vie, participé à la réalisation de nombreux projets, comme le square de Paris dans le quartier Crozes/ Pielles ou la sécurisation des déplacements doux dans le quartier du Barnier, et organisé de nombreuses fêtes et moments conviviaux.

FETE QUARTIER LIERLES FELIBRE (4)Côté bilan, si tous les conseils de quartiers n’avancent pas au même rythme, et si certains points sont à améliorer, comme la réactivité des services de la Ville dans les réponses apportées, cette première période a permis à tous d’améliorer les dispositifs, dans un esprit de transparence et de débats reconnus par tous les participants. Des réunions thématiques ont également été organisées, comme celle sur les nuisances olfactives dans le quartier de La Peyrade avec Olivier Laurent, élu délégué à la prévention des risques, à la lutte contre les pollutions et aux énergies renouvelables, pour faire le point ensemble sur les actions menées. Sans oublier qu’une véritable dynamique s’est instaurée : si la charte des conseils de quartiers prévoit un minimum de 3 réunions par an, dans les faits, ces instances citoyennes se sont réunies 2 à 3 fois plus… La preuve s’il en fallait une que les habitants ont envie d’intérêt général !