Pour réguler la population de gabians, la Ville fait stériliser les œufs

Afin de gérer les populations toujours plus nombreuses de goélands, la Ville de Frontignan la Peyrade lance sa campagne annuelle de stérilisation des œufs.

L’expansion des goélands leucophée, ou gabian – comme on dit ici, est liée à l’activité humaine. Ces grands oiseaux exploitent à merveille les ressources alimentaires que nous mettons à leur disposition (décharges à ciel ouvert, poubelles publiques et déchets de pêche industrielle). Dans un même temps, l’expansion des toits plats leur a permis de trouver des conditions favorables pour la construction de leurs nids en ville. A titre d’exemple, à Frontignan la Peyrade, en 2018, 23 nids ont été identifiés et 59 œufs ont été stérilisés.

Les nids de goélands sont des assemblages de brindilles souvent à proximité de cheminées. La femelle pond 2 à 3 œufs début avril et les petits naîtront un mois plus tard. L’opération de stérilisation, qui a débuté ce vendredi 12 avril, permet d’empêcher l’évolution de l’embryon en faisant croire aux parents que les œufs vont éclore. La destruction n’est pas une solution car elle impliquerait une nouvelle ponte.

Avec la Ligue protectrice des oiseaux / LPO de l’Hérault

Afin de gérer ces populations de gabians, la Ville de Frontignan la Peyrade mobilise 4 de ses agents spécialement formés par la Ligue protectrice des oiseaux / LPO afin de procéder à la stérilisation des œufs et de minimiser les nuisances qu’ils peuvent occasionner. Les opérations de repérage ont déjà eu lieu fin mars depuis les points hauts de la ville (église et toitures d’immeubles en cœur de ville, à la Peyrade et à la plage) avant de procéder à la stérilisation à proprement parler.

Montant de l’opération

  • Intervention et suivi LPO : 4 740,00 €TTC comprenant repérage, suivi et compte-rendu final des opérations de stérilisation ;
  • Intervention entreprise SALAS : 1 800,00 €TTC stérilisation des œufs du 12 au 16 avril et 2ème passage en mai pour contrôle (date à définir)