Portrait : Nicolas Senlanne – rendre l’impossible accessible

Nicolas Senlanne, 27 ans. Inventeur, concepteur, entrepreneur, écologiste et solidaire, le jeune Frontignanais est à la tête des entreprises Ski Discount France et Easy trap et de la marque Art’yk.

Rendre l’impossible accessible

Nicolas Senlanne ne manque pas d’idées, c’est le moins que l’on puisse dire ! Et quand il a une idée, en général, il va jusqu’au bout. Lorsqu’ en 2010 il crée sa 1ère entreprise, import-export textile, tout en préparant un BTS économie et gestion, Nicolas n’a que 19 ans. En 2011, passionné de montagne et de glisse, frustré de ne pas trouver du matériel et des conseils pour ses vacances entre copains à la neige et révolté par les prix, il se met en tête de rendre les sports d’hiver accessible à tous. Et c’est en 2012, qu’il crée Ski Discount.

« Sachant que les loueurs de skis renouvellent jusqu’à 50% de leur parc chaque hiver, je suis allé à leur rencontre dans les stations pour leur proposer de racheter les skis d’occasion et j’ai commencé, dans le petit garage de ma grand-mère, à La Peyrade, avec moins de 400 paires de ski, revendues via leboncoin, après remise en état, au prix de 3 ou 4 jours de location. J’ai ensuite développé le déstockage auprès des grandes marques et élargi au snow et aux accessoires. Dès la 1ère année, ça a très bien marché avec plus d’un millier de clients. J’ai donc décidé d’agrandir, toujours à l’économie, pour pouvoir pratiquer de tout petits prix ».

En 2013, Nicolas trouve un terrain à La Peyrade, avenue de la Méditerranée, loue une parcelle et y installe son premier conteneur maritime de 30m². Très vite, l’activité se développe. « En 2015, c’est la naissance officielle de l’enseigne Ski Discount France, j’ouvre un site Internet et d’autres boutiques franchisées. »

Naissance d’un géant solidaire

« En 2016, un associé me rejoint et aujourd’hui, avec 12 containers à La Peyrade, un réseau de boutiques dans 7 villes de France et une communauté de plus de 10 000 personnes sur Facebook, l’entreprise est numéro 1 du discount de produits de sports d’hiver en France avec les prix les plus bas du marché ». Fort de ce succès commercial, Nicolas ne perd pas son objectif initial de vue : fournir du matériel de qualité à petits prix pour permettre l’accès aux sports d’hiver à tous les publics, en particulier ceux qui ont peu de moyens.

Dans cet esprit, alors qu’il est bénévole aux restos du cœur depuis presque 4 ans, il est aussi partenaire du Secours populaire français qui, grâce à ses dons, va offrir un voyage au ski, tous frais payés, à 10 étudiants précaires de Montpellier.

« J’ai aussi lancé la vente à 1 € d’un scratch pour accrocher les skis ensemble, dont l’intégralité sera reversée pour des projets solidaires ». Et, soucieux de l’environnement, Nicolas ne jette rien. « Plus de 60 000 paires de ski ont déjà été recyclées, c’est mieux que de finir à la poubelle. Et ce que je ne commercialise pas en France, je le donne à des associations au Chili, au Pérou ou au Maghreb ».

Art’yk, des collections capsules

Passionné d’art autant que de glisse, et toujours désireux de transmettre ses passions, Nicolas a trouvé le moyen d’allier les deux en créant, en octobre 2017, la marque Art’yk, dont la 1ère collection se décline sur une œuvre de l’artiste peintre contemporain Hugues Amblard, en collaboration avec la célèbre galerie d’art nîmoise Bueno Home Gallery et la rencontre passionnante avec les maîtres des lieux, Cécile et Gérald Bueno. « L’idée est de proposer l’art sur un support où l’on ne l’attend pas et sur un matériel de grande qualité. Le projet repose sur la rareté des pièces, fabriquées en quantités très limitées, numérotées et chacune accompagnée d’un certificat signé par l’artiste. Là encore, le but est de partager et de permettre l’accès à l’art à petit prix ».

Easy trap, la solution anti-frelons

Amoureux de la montagne et plus largement de la nature mais contrarié par la présence des frelons asiatiques, et inlassablement déterminé à trouver des solutions aux problèmes qui se présentent, Nicolas Senlanne et son copain Nicolas Cayrol, un autre Frontignanais, ont inventé et mis au point, après plusieurs années de travail, Easy Trap, un piège à frelon 100 % innovant et écologique, adaptable à n’importe quel nuisible.

Récompensé par 2 médailles d’argent aux prestigieux concours Lépine européen et international, le piège est entièrement fabriqué en France, dans l’Aveyron. Recyclable, constitué de plastique alimentaire, utilisé avec ou sans insecticide et personnalisable, il attrape le prédateur sans nuire aux abeilles. Commercialisé en ligne, il est également en vente dans certaines enseignes rigoureusement choisies par les deux Nicolas pour leurs valeurs durables, notamment des boutiques bio.

« Chaque piège est constitué de quatre pièces différentes que les gens pourront remplacer, ce qui fait qu’ils pourront l’utiliser longtemps. Il sera en outre emballé dans du papier recyclé. Entre les apiculteurs, les particuliers, les pépiniéristes locaux, les gestionnaires d’espaces naturels, les collectivités territoriales et même le palais princier de Monaco… On a déjà de nombreuses commandes » souligne Nicolas Senlanne.

Pas encore trentenaire, à la recherche d’un local de 500m² à Frontignan la Peyrade ou Balaruc le Vieux, l’ingénieux Nicolas, organisé et patient, a encore plein d’idées dans les cartons et autant de projets en tête pour toujours partager ses passions et rendre accessible ce qui peut paraître impossible. C’est sûr, le jeune papa n’a pas fini de surprendre.