Voirie

Le bon sens partagé

A l’horizon 2020, la révision en cours du Plan local d ’urbanisme (PLU) conforte la politique d’aménagement du territoire menée depuis 20 ans. Fondée sur les principes du développement durable, cette politique reconstruit la ville sur elle-même en s’appuyant principalement sur la reconversion des friches industrielles, pour stopper l’étalement urbain, renforcer la protection des sites naturels et du vignoble muscat,  moderniser l’ensemble des équipements publics et les adapter aux exigences d’une croissance démographique continue.

Ainsi,la restructuration de l’espace urbain dans son ensemble nécessite une révision globale des aménagements et des liaisons entre les quartiers. Depuis 2006, cet objectif
est celui du plan action voirie (PAV). Ce programme pluriannuel assure à la fois la réfection et la mise en cohérence des quelques 230 km de voies communales, alors que l’aménagement du boulevard urbain, débuté en 2009, crée une circulation douce et partagée sur l’ancienne traversée de la ville, qui relie le quartier du Barnier à celui de La Peyrade.

Parallèlement à la mise en place de cette trame urbaine à l’échelle de son territoire, la Ville développe, depuis 2010, le plan local de déplacement doux (PLDD). Celui-ci privilégie la protection des piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes et autres utilisateurs de modes de déplacements alternatifs, tout en sécurisant et en fluidifiant la circulation automobile, par des aménagements adaptés aux particularités de chaque
secteur.

Ainsi, les abords des établissements scolaires, des équipements publics, des commerces et de tous les lieux très fréquentés sont particulièrement sécurisés.