Terres Blanches

Temps d’histoires !

En 1657, les Capucins, qui soignaient les pauvres à l’Hôpital Saint-Jacques (rue de l’Hôpital Vieux), construisent un nouveau bâtiment en dehors de la ville.

Cette propriété, dont il subsiste la chapelle, s’étendait le long de l’actuelle avenue Frédéric-Mistral, au-delà de laquelle l’urbanisation va se développer au XXe siècle.

Dès 1935, l’école privée Sainte-Thérèse s’y s’installe (elle déménage rue de l’Hospice en 1960).

En 1945, 50 maisons d’Etat sont construites pour les victimes du bombardement du 25 juin 1944. Le quartier s’étend, d’abord avec des logements pour les employés de la Mobil, en même temps que les services avec l’école des Terres Blanches (1968), la poste (1976), la maison de retraite Saint-Jacques (1979), la crèche Félicie-Ametller (1983), le CinéMistral (1998), les commerces et la Maison de la solidarité (2001).

CDQ Terres Blanches ECOLE
Rentrée scolaire | École maternelle les Terres Blanches

La solidarité pour identité

  • 2 500 habitants
  • 2 écoles et 1 collège
  • 1 crèche
  • 1 maison de retraite
  • 1 bureau de poste
  • 1 cinéma
  • 1 square
  • 9 commerces

Le bureau

  • Élection du nouveau bureau | A venir
  • Élu référent | Sabine Schürmann

Les membres du conseil

  • Martial Celma
  • Stéphanie Carles Neller
  • Francine Loutrein
  • Josette Guilhaumont
  • Nicole Gisclard
  • Florian Planes
  • Pierre Ortega
  • Jacqueline Cros

2ème collège | Bénévoles du monde associatif ou citoyen

  • Marie Henry
  • Hinda Dabboue
  • Alain Bonnet
  • Maguelonne Gonzalez
  • Josette Rega
  • Sylvain Gonzales

Le quartier en image