Le maire visite le chantier de test de dépollution de l’ancienne raffinerie

Ce mercredi 13 janvier, Michel Arrouy, maire de Frontignan la Peyrade et Olivier Laurent, maire adjoint délégué à la transition écologique, à la prévention des risques et la qualité de l’air, ont participé à une visite du site de l’ancienne raffinerie Exxon/Mobil, qui réalise actuellement des tests de dépollution des sols.

Cette visite organisée par l’industriel a permis de faire le tour des installations. Un dispositif créé spécialement pour garantir le minimum de nuisances olfactives, comprenant notamment une  tente gonflable de 100 x 30 m et deux bassins de 1000m3 chacun, qui vise, depuis début novembre, à réaliser les tests d’excavation.

Une fois ce dispositif validé, Exxon/Mobil pourra lancer les grands travaux début 2022. Il s’agira alors d’extraire les terres polluées sur l’ensemble de ce site de 11 ha et de les acheminer vers un centre de traitement spécialisé.

Cette dépollution, qui devrait durer environ trois ans, est financée en intégralité par le groupe Exxon.

« Je suis heureux que le combat entamé il y a de nombreuses années par la Ville pour que ce site soit dépollué en bonne et due forme, se transforme aujourd’hui en partenariat. Cette phase de test n’est que le début de la campagne de reconversion du site qui a pour vocation de restituer cet espace stratégique de la commune, situé entre le centre-ville et Frontignan-plage aux Frontignanais et Lapeyradois. Nous travaillons d’ores et déjà, avec l’équipe municipale, à la création d’un nouveau pôle d’attractivité et d’activités économiques et commerciales, axées autour de la transition écologique, au service de la population« , s’est réjouit Michel Arrouy à l’issue de la visite.