Le canton de Frontignan sous les projecteurs du Département

Le vendredi 26 avril, les conseillers départementaux du canton de Frontignan : Sylvie Pradelle et Pierre Bouldoire ont accueilli sur le territoire de Thau, Kléber Mesquida, le Président du Conseil départemental de l’Hérault, dans le cadre de ses visites sur le territoire héraultais.

Pierre Bouldoire, André Lubrano, conseiller régional et Kléber Mesquida se sont félicités de la concrétisation du projet de la Brocéliande. Le département avait cédé ce terrain de 11 hectares à la Ville, pour l’euro symbolique. Elle va en conserver 8 en espace naturel et va céder à son tour, toujours à l’euro symbolique, les 4 autres à la Région afin qu’elle puisse y développer des activités économiques liées au port de Sète/Frontignan. Un terrain qui sera utilisé comme base arrière de logistique du port.

« Le port est le poumon essentiel de l’économie locale. En se développant, il crée de la richesse et de l’emploi. Ce terrain appartient à l’Etat, que l’on avait sollicité il y a 25 ans, pour y faire du développement économique, et c’est seulement aujourd’hui, grâce à notre bonne entente et synergie, avec la Région et le Département, que nous y sommes arrivés ! » a déclaré Pierre Bouldoire.

Seconde étape, la visite des travaux de transformation de l’avenue Célestin Arnaud, en boulevard urbain.

Ce projet, soutenu par le Département, relie les pôles urbains de l’entrée de Frontignan à celle de La Peyrade sur l’ancienne route nationale et permet de tisser de nouveaux liens entre les quartiers. Il fait également la part belle aux modes de déplacements doux.

Enfin, c’est au sein de la zone technique, que s’est déroulée la présentation du projet de modernisation et de restructuration du port de plaisance, par Gérard Arnal, conseiller municipal délégué au tourisme, à la plaisance et aux activités balnéaires et portuaires. Le port de plaisance géré depuis 1996 par la Ville souhaite optimiser ses services et augmenter sa capacité d’accueil de 150 anneaux supplémentaires et valoriser les petits métiers de la pêche et de la conchyliculture.