La parole donnée aux jeunes !

Le projet Parkour le terrain propose aux 15/25 ans de s’exprimer sur leur vie, leur ville, les endroits où ils traînent, les lieux où ils bougent… Le dessinateur Gilles Rochier et le photographe Patrice Terraz leur proposent trois jours de rencontre pour en parler !

Le duo a rencontré, fin avril, les jeunes Frontignanais.es âgés de 15 à 25 ans, au square de la Liberté, à la salle de sport Roger-Arnaud et au skate-park, pour un moment d’échange et de partage. Des rencontres proposées avec l’APS34, la Monkey Familly, le Firn 2019 et la Ville de Frontignan la Peyrade. Cette action vise à aider les jeunes à mieux appréhender leur environnement, en interrogeant leur rapport à l’espace public et leur appropriation de certains lieux. La photographie et l’écriture resteront les vecteurs de communication de cette nouvelle expérience.

Face au succès remporté l’an dernier par l’opération Terrain neutre auprès des jeunes concernés, l’association APS 34 a souhaité cette fois-ci, développer cette action en la délocalisant dans d’autres lieux de la ville. Habitués du genre, ces deux artistes ont passé l’an dernier plusieurs jours au contact des jeunes du skate-park de Frontignan la Peyrade pour comprendre leur appréhension de cet espace et les attentes qu’ils pouvaient avoir par rapport au projet d’aménagement. Ces temps d’échange ont permis la réalisation d’une exposition (série de portraits) sur l’histoire et l’esprit de ce lieu et d’un fanzine retranscrivant l’expression de ces jeunes. Ils ont ainsi pu, en discutant avec ces derniers, capter l’atmosphère de ce lieu et comprendre comment les jeunes y « tiennent le terrain« .

Gilles Rochier

Autodidacte, ce dessinateur commence par éditer son propre fanzine, Envrac, qui sera aussi le titre de son premier album, édité par Six Pieds Sous Terre en 2003. Il reçoit le prix révélation du Festival d’Angoulême 2012 à 43 ans, pour TMLP (Ta mère la pute). Le Festival d’Angoulême 2018  lui a consacré une exposition Gilles Rochier faut tenir le terrain à l’Espace Franquin.

Patrice Terraz

Artiste autodidacte, Patrice Terraz est membre du collectif de photographes « Signatures » depuis sa création et collabore pour la presse nationale et pour la région PACA. Ses différents travaux photographiques lui ont fait parcourir le monde, de Marseille à Dakar en passant  par Algésiras ou encore Istanbul