Frontignan : Opération cœur de ville

J'aime mon coeur de villeÉquipements et espaces publics, logement, déplacements, activité économique et commerciale… Avec ses partenaires et les habitants, la Ville actionne tous les leviers et renforce son plan d’actions pour redonner de l’attractivité au cœur de ville.

Depuis le coup d’arrêt donné à un projet d’implantation de supermarché en entrée de ville en 1995, la Ville est mobilisée pour que son cœur reste un lieu de vie, malgré les impacts du départ des industries de la commune et le fort développement de l’aire métropolitaine toute proche. Création et extension de parkings de proximité (Joseph-Perrier, Caramus…), mise en place de la zone bleue  pour un stationnement toujours gratuit, et de la zone 20 de rencontre, requalification de la rue Anatole-France, ouverture de la maison de services au public ou encore réhabilitation des halles comptent parmi les nombreuses actions déjà menées pour créer des points d’attractivité, favoriser les accès et soutenir le commerce de proximité.

« J’ai fait du cœur de ville LA priorité de mon mandat »
Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade

Mixité sociale et générationnelle, taux de vacance commerciale faible (4%), marché de plein air historique, équipements publics, monuments patrimoniaux, stationnement gratuit, nombreuses places et placettes pour se rencontrer… le tableau est aujourd’hui loin d’être noir. Mais l’équilibre est fragile.

Alors, pour éviter la paupérisation, améliorer les espaces publics et l’habitat, développer l’offre d’équipements touristiques et de loisirs et favoriser l’attractivité des commerces de proximité, la Ville agit. Et elle utilise de nombreux outils et financements avec tous les partenaires à ses côtés. Elle a notamment été retenue pour les dispositifs Bourg-centre et Requalification des friches industrielles avec la Région, et est la seule commune du territoire intercommunal à bénéficier à nouveau du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce/ FISAC 2018-2021.

Action d’envergure, une opération de renouvellement urbain/ ORU, dotée d’un budget de 15M€, est programmée sur 10 ans. Pour offrir des espaces publics agréables à vivre, les entrées Sud et Est du cœur de ville et plusieurs places – Jean-Jaurès, Hôtel de Ville, Combette, pour n’en citer que quelques-unes – vont être requalifiées. Dans les secteurs de la Font, de la MSAP et d’autres, des îlots, rachetés, seront rénovés pour renouveler l’offre de logements.

Toujours pour le logement, la Ville a œuvré pour que l’agglo mette en œuvre une opération programmée d’amélioration de l’habitat/ OPAH sur son centre ancien. Les propriétaires peuvent ainsi obtenir des aides de l’agence nationale de l’habitat/ ANAH, notamment pour la rénovation énergétique de leur résidence. Un appui aux particuliers qu’elle vient largement renforcer avec son opération Façades, qui permet d’obtenir des aides jusqu’à 80% du montant des travaux et études de restauration, également dans le centre de La Peyrade.

Des équipements majeurs sont aussi au programme à court et moyen terme, comme la création du parking de l’ancienne gare de marchandises et du boulevard des Républicains espagnols, qui relie le cœur de ville à l’écoquartier des Pielles, ou encore la halte plaisance sur le canal historique, pour développer le tourisme fluvial, ainsi que la mise en valeur de la tour de Joye, vestige des remparts, et le miniplexe cinéma dans les anciens chais Botta.

Pour préserver le commerce de proximité, la Ville a inscrit un parcours marchand en cœur de ville dans son plan local d’urbanisme/ PLU. Il lui permet d’interdire la transformation de locaux commerciaux en habitation. Avec l’agglo, elle met en place le droit de préemption et se dote d’un outil de veille, l’observatoire du commerce. Comme pour les particuliers, des aides directes sont aussi là pour accompagner les commerçants dans la rénovation et l’amélioration de leurs locaux. Dans le cadre de l’opération Façades, mais aussi à hauteur de 100 000€ avec le FISAC.

 « Nous mobilisons plus de 35 millions d’€ de financements avec tous les partenaires à nos côtés »
Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade