Destination Frontignan pour les oubliés des vacances

Parce qu’un enfant qui n’est pas parti en vacances après le 15 août ne partira plus, le Secours populaire français a créé la Journée des oubliés des vacances, il y a exactement 40 ans. Ce mercredi 21 août, et pour la 7e année consécutive, la Ville de Frontignan la Peyrade accueille cet événement toujours d’actualité, sur la plage des Aresquiers. 800 enfants et leurs familles, ainsi que des personnes isolées, venus de la région Rhône-Alpes, se préparent à passer une journée inoubliable.

Frontignan la Peyrade se prépare elle-aussi à accueillir ces quelques 800 vacanciers d’un jour, accompagnés par la fédération du Rhône du Secours populaire français. Enfants, familles ou encore personnes isolées, ils n’ont pas la chance de partir de chez eux durant la période de congé estival et vont ainsi pouvoir profiter d’une belle journée de plage.

Ils partiront en cars avant le lever du soleil pour rejoindre les rives frontignanaises de la Méditerranée, où ils seront accueillis par le maire Pierre Bouldoire et Michel Arrouy maire-adjoint délégué à l’accès au logement, à la santé publique et à la justice sociale. Espérons que la météo soit au rendez-vous pour profiter des plaisirs de la plage jusqu’en fin d’après-midi et engranger de merveilleux souvenirs… car beaucoup d’entre eux découvrir la mer !

90 bénévoles, 20 surveillants pour la baignade avec l’installation de 2 lignes d’eau, une infirmerie, des animations autour de la santé, des jeux et un espace goûter, divers matériels de plage, protections solaires, renforcement du poste de secours, présence de la police municipale, gestion des déchets, toilettes… : rien n’est laissé au hasard par les équipes municipales et de l’association, qui ont tout prévu pour le confort, la sécurité et le bien-être de tous ceux qui attendent déjà cette journée avec impatience.

Entre Frontignan et le Secours populaire, c’est une longue histoire de solidarité partagée ! En effet, c’est à l’été 1946 que le centre de vacances Les Mouettes, officiellement inauguré en 1947, est créé par d’anciens résistants pour offrir des séjours à la mer aux enfants de 6 à 14 ans des victimes de la Seconde Guerre mondiale et notamment des familles de Déportés. Jusqu’en 1987, cette colonie a accueilli des enfants de toute la France, par l’intermédiaire du Secours populaire français. Donnée à la Ville en 1991, par l’association les Mouettes, la colonie est devenue centre de loisirs municipal, rénové en 2010-2012 et lieu des activités péri et extra scolaires d’avril à septembre. Le secours populaire compte aussi bien sûr parmi les associations actives de l’espace Muhammad-Yunus, Après une première édition en 2008, depuis 2013, c’est chaque année que la Ville de Frontignan se mobilise pour la journée des oubliés des vacances.