Covid-19 : quand le livre délivre…

Malgré la fermeture au public des librairies et médiathèques, le confinement peut-être l’occasion de trouver le temps de lire et le plaisir de s’évader par la lecture. Tour d’horizon des possibilités locales.

Dans cette atmosphère pesante que font naître les contraintes du confinement, la lecture peut permettre une bouffée d’air. Les librairies et associations locales ainsi que les équipes des médiathèques de l’agglo proposent diverses solutions pour continuer ou commencer à lire durant cette période si particulière.

Si les rayons de la librairie-papeterie frontignanaise La Plume bleue sont fermés au public depuis mi-mars, rien n’empêche de contacter par téléphone son propriétaire, Guillaume Menant, pour commander livres ou fournitures (sur stock ou en commande). Vous pourrez ainsi profiter de vrais conseils de professionnel pour des lectures adaptées à vos goûts. Le retrait des commandes est possible en « drive » à la boutique ou par livraison. Règlement en chèque ou espèce à la livraison.

La librairie associative Prose Café, elle aussi fermée, reprendra sa programmation début juillet. En attendant, il est toujours possible de passer commande de livre, soit par téléphone, soit sur la page facebook. Et, pour garder le lien et être utile et agréable à tous, Béatrice Obergfell, la présidente, a mis des cartons de livres d’occasion et de DVD devant la librairie afin que chacun puisse en emprunter et… les rapporter pour que d’autres en profitent ! Un « dispositif » qui s’ajoute aux boîtes à lire des conseils de quartiers.

Nouvelle initiative solidaire et culturelle des Auteurs au soleil qui offrent une belle occasion de découvrir des auteurs locaux avec l’opération Lire chez soi ! Des nouvelles, des romans, de la poésie, autant de textes écrits par des auteurs de Frontignan et de sa région à télécharger, sur ordinateur, smartphone, tablette, liseuse… Il suffit de demander le fichier par courriel. Il vous sera renvoyé gratuitement avec de nombreux textes au format PDF, décompressez-le et… bonne lecture !

Le réseau des médiathèques de l’agglo propose également quantité de bons plans lecture sous diverses formes : livres numériques, livres à écouter, sélection de sites, coups de cœur, Lirocafé confiné…

Et bien sûr, à Frontignan la Peyrade, il est forcément questions du Festival international du roman noir/FIRN, avec une 23e édition reportée du 11 au 13 septembre 2020 (au lieu du 5 au 7 juin) si l’état d’urgence du moment l’autorise.

Pour patienter, retrouvez gratuitement quelques bonnes feuilles, éditées suite aux ateliers réalisés avec les publics locaux lors de précédentes éditions, sur le site du FIRN dans la rubrique Galerie. Parmi celles-ci, Bain de sang : Une nouvelle de Lilian Bathelot écrite pour le FIRN 2019 qui se déroule à Frontignan pendant le festival, La mémoire des anciens en temps de guerre issu d’un atelier d’écriture animé par Patrick Mosconi, avec des seniors de Frontignan, Et j’en fais quoi de tout cet argent ? écrit lors d’un atelier d’écriture animé par Jérôme Leroy avec des jeunes pris en charges par la protection judiciaire de la jeunesse/PJJ du Bassin de Thau ou encore un recueil de nouvelles du concours nouvelles organisé par l’association frontignanaise La Fabrikulture en 2019 avec notamment les deux nouvelles lauréates : Un coup de dé d’Anne Mouchot et Cap’ ou pas cap’ ? de Catherine de Labarre. D’autres publications seront accessibles prochainement.