Cadre de vie : la zone 30 s’étend jusqu’au Carignan

La Ville poursuit son action pour sécuriser les déplacements de tous et assurer des continuités cyclables, avec l’aménagement de bandes cyclables et la création de giratoires sur l’avenue du Muscat. La zone 30 est étendue  jusqu’au rond-point du Carignan.

Limiter la vitesse des automobilistes, assurer des itinéraires cyclables et instaurer des règles de partage de l’espace public respectueuses de chacun : auto, vélos, piétons pour sécuriser les déplacements de tous, c’est tout l’enjeu des travaux provisoires d’aménagement réalisés sur l’avenue du Muscat.

Sur cette partie de l’ancienne route nationale pas encore transformée en boulevard urbain, entre l’avenue du Maréchal-Juin et celle des Vignerons, la Ville a procédé à de nouveaux aménagements, inscrits au Plan action voirie/PAV, pour apaiser la circulation, et faciliter la pratique du vélo.  

Deux carrefours giratoires, à l’angle des rues du Carignan et de la Gendarmerie, sont créés permettant ainsi de supprimer le cisaillement de flux de circulation.

L’emprise de la chaussée a été réduite pour ralentir la circulation et faire place à des cheminements cyclables de chaque côté de la voie. Désormais, les 1450 ml de bandes cyclables créées entre le rond-point René-Ricard et la rue de la Gendarmerie prolongent la piste cyclable de la montée de Reboul (réalisée en 2018) et, avec l’extension de la zone 30 qui démarre désormais dès le rond-point du Carignan, assurent une liaison pour les cyclistes jusqu’au rond-point de la route de Montpellier au niveau de l’avenue Albert-Schweitzer.

Ainsi, sans attendre la fin de l’aménagement de l’ancienne nationale en boulevard urbain, lorsque la petite partie entre les giratoires du Félibre et Intermarché sera aménagée, la liaison cyclable sera assurée d’un bout à l’autre de la commune.

Fin des travaux prévue début août.

                                                    Coût total des travaux : 140 000€.